OPT, AFFAIRE 3G

418

Harold MARTIN : CONDAMNE en 1 ère instance, CONDAMNE en APPEL

Des fois qu’il y en ait qui est oublié…

Déjà battu en 2007 par P FROGIER,  lorsqu’il s’est présenté aux élections législatives dans la deuxième circonscription, le maire de Païta y retourne en 2017 mais avec quelle chance ?

En 2007, il était à l’Avenir Ensemble avec Philippe GOMES, il était président du Congrès, et son copain était président de la province Sud. Tous les voyants étaient au vert pour réussir et pourtant il s’est cassé les dents.

En 2017, son programme se résume à reprendre les slogans de P GOMES en 2007 contre P FROGIER et de les remettre au goût du jour… La négociation de l’indépendance association dans le dos des calédoniens orchestrée soit disant par P Gomes et A Christnacht et les indépendantistes…

Aujourd’hui, il n’a plus de parti politique, il est dans une opposition LR elle même divisée. Il est seul dans sa commune de Païta divisée elle même en trois blocs politiques…

Enfin, il est lourdement condamné.

Est ce que la moralisation de la vie politique arrivera à passer notre récif… ?



Articles connexes et Commentaires

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *